Catégorie :Art de vivre

Dans la parole publique, des mots tuent, parce qu’ils ont blessé inutilement ceux à qui ils s’adressent. Notre jeune, frais pas moulu, président vient d’en faire l’expérience, en traitant les Français qui s’opposent à sa réforme du droit du travail de fainéants. Le bon mot fait le tour des gazettes, donc la Gazette de l’Assurance…

La musique adoucit les mœurs. Donc, la musique, c’est bon pour la moralisation en cours. La musique classique surtout. Quoique. J’ai le souvenir d’une scène d’un film de Chabrol, La cérémonie, où Isabelle Huppert, la bonne, exterminait la famille sur un air de Don Giovanni de Mozart. C’est tout simplement grandiose ! ou énorme, dirait Lucchini.…

Deux informations viennent déranger les certitudes du microcosme médiatico-politique. A la conférence sur les ordonnances travail, une journaliste interpelle le Premier ministre, avec une question gênante relative à son autonomie politique. Silence offusqué dans la salle et le milieu. Cette journaliste qui officie à la télé, chez Bolloré, est aussi porte-parole de mouvement mélanchoniste, la…

La France vivait heureuse : elle aimait la vie, les femmes et la bonne bouffe. Un jour, les suppôts de la Réaction religieuse se réveillèrent, investirent les affaires publiques et revendiquèrent un style de vie, des droits, et l’adaptation, voire la soumission, de la société à leurs préceptes religieux. Élites intellectuelles et gouvernants cédèrent, par que…

Le temps passe et le temps politique passe très vite. On en aurait presque oublié l’épopée de la Courte Marche et l’arrivée du Jeune Timonier à l’Elysée. L’an 1 de l’Ere nouvelle a commencé. Les écouteurs dans les oreilles, la main caressant le petit écran, les macro-randonneurs investissent toutes les sphères institutionnelles. Le partage, c’est…

Les cinéphiles connaissent la Bourdelle, un des derniers rôles de l’incomparable Jacqueline Maillan, dans le film « culte » Papy fait de la résistance. Jacques Villeret, en simili dictateur allemand y chante je n’ai pas changé de Rouilio Essuiglass (Julio Iglesias, le chanteur des mélopées pour mamies romantiques) … devant la cantatrice médusée. Mais qui connaît Antoine…

J’aime bien les clichés, pas seulement lorsqu’ils sont photographiques, mais les clichés des conversations de bistro ou des repas de famille. Les clichés sont en quelque sorte des invariants sociologiques. Comme les plaques photographiques, ils révèlent les idées du temps et l’âme humaine. Les clichés sont des truismes… et l’homme est souvent un porc qui…