Lois sur l’audiovisuel public et les Fake News

En ce 3ème anniversaire de l’attentat de Charlie Hebdo, la liberté d’expression est à nouveau menacée. E. Macron voudrait « interdire les Fake News ». Or, la diffusion de fausses informations est d’ores et déjà sanctionnée par la loi du 29 juillet 1881. Cette menace à la liberté de pensée moderne est plus subtile que la censure,…

Ce contenu est réservé aux personnes ayant souscrit à un abonnement Premium.
J’ai déjà un compte Je n’ai pas de compte

Partager l'article