Numérique: les assureurs renforcent leurs troupes

Un des seuls postes où les assureurs investissent, sans compter, c’est le Digital (terme venant d’ailleurs de compter sur ses doigts) ou plus largement le Numérique (c’est à dire les nombres issus de l’arithmétique des Grecs, qui n’aiment plus compter).

Après la mode des désignations de responsables de la fonction risques (CRO dans les groupes), les grands groupes désignent des responsables « digital » (innovation numérique). Encore récemment plusieurs exemples :

  • Philippe Torres, promu DGA de l’Atelier de BNPP.
  • « Data lab » créé dans le groupe AXA (avec un 1er test sur l’allocation d’actifs).
  • Arnaud Dufoort nommé directeur du digital au Crédit Agricole Assurances, en même temps que Laurent Goulot directeur plan, orientation et projets de Prédica.
  • On a même des exemples de nominations en cascade : Aviva a nommé Andrew Brehm au niveau groupe, Hugues Severac (triple camarade X-ENSAE-Sciences Po de la promotion du CEO d’Aviva France) directeur digital Aviva France ; et Bruno de Seguins (distribution&marketing) a recruté Gilles Scaramiglia (directeur multiaccès).

Le problème est encore plus accru que pour les postes de risk managers (obligatoire à tout assureur sous Solvabilité 2), plus nombreux que le nombre de personnes formées à l’enterprise risk management (ERM).

Pour le numérique, et notoirement le big data, les formations « data scientists » sont tout juste émergentes (Ensae, Telecom Paris Tech, Institut des Actuaires, HEC, Dauphine,…). Mais il reste toujours la possibilité de se former en ligne (Massive Online Open Courses).

Partager l'article

Commenter