Révolte ou révolution ?

Cette fois-ci, le quinquennat semble bien agonisant. Les renoncements, les reniements, et les pas de côté deviennent quotidiens. Le moratoire sur les 3 mesures de taxation sur les hydrocarbures pour 6 mois (le gouvernement espérant que cela calmera la vox populi jusqu’aux élections européennes) ne dupe personne (soit on annule, soit ce n’est que reculer pour…

Ce contenu est réservé aux personnes ayant souscrit à un abonnement Premium.
J’ai déjà un compte Je n’ai pas de compte

Partager l'article